Bruce Springsteen rejoue l’album « Born To Run » à Copenhague

Pour son concert au Parken de Copenhague (Danemark) le 14 mai 2013, Bruce Springsteen et le E Street Band ont joué à nouveau Born To Run en intégral. Un moment fort d’un show très intense de 30 titres, pour une durée de 3 heures 10.

Look who’s in Copenhagen! It’s our friend Soren of Springteen Comics! Read more: Bruce Springsteen in Copenhagen Setlist 5/14/13 | Blogness on the Edge of Town http://blogs.wickedlocal.com/springsteen/2013/05/14/bruce-springsteen-in-copenhagen-setlist-51413/#ixzz2TJETMj4H Under Creative Commons License: Attribution Non-Commercial Share Alike Follow us: @WickedLocal on Twitter | 119311408344 on Facebook

Dès le début du show, et malgré un public danois assez poussif, on a senti que ce concert ne serait pas comme les autres (mais avec Springsteen, les shows standard n’existent guère) puisqu’on a eu droit à un enchaînement de quatre requests, avec le rare Loose Ends. Après un Spirit In The Night… inspiré, Bruce Springsteen annonce que Born To Run sera joué en entier. Un parcours sans faute que cette « performance », avec entre autres des versions magnifiques de Backstreets, She’s The One et Jungleland, et un Tenth Avenue Freeze Out intégrant toujours l’hommage à Clarence Clemons, mais sans la minute de silence de l’an dernier (le montage photo me semble aussi avoir changé). Seule ombre au tableau : le public qui ignore les paroles de l’intro de Thunder Road traditionnellement chantée par l’assistance publique (comme dirait Francis Blanche) et reste obstinément assis, même (sacrilège) pendant Born To Run.

Il faudra attendre la fin de Born To Run pour que le public bouge au son d’un Pay Me My Money Down endiablé (avec des spectateurs sur scène), suivi (enchaînement improbable mais réussi) par Shackled And Drawn et l’inévitable Waiting On A Sunny Day (avec un gamin calamiteux). Après un Lonesome Day bienvenu qui remplace The Rising habituellement joué à ce stade, une partie du public se rassied pour… Badlands (ils sont fous, ces Danois…).

Le rappel s’ouvre avec Brilliant Disguise, un choix aventureux mais gagnant. Puis c’est un énergique Light Of Day, joué l’après-midi en soundcheck avec Highway Patrolman (avec un vrai morceau de Land Of A Thousand Dances), suivi par un "best of" de Born In The Usa, avec la chanson titre, Glory Days, Bobby Jean, et Dancing in the Dark avec une jeune femme qui monte sur scène pour chanter et jouer de la guitare avec le Boss. A ce point du concert, plus personne n’est assis. Le show se termine en apothéose avec Twist And Shout et Raise Your Hand, sur lesquels Jon Landau (qu’on avoue, oh honte, ne pas avoir reconnu et avoir pris pour un vieux rocker scandinave ou un des Isley Brothers) rejoint le groupe sur scène.

Pour ces retrouvailles avec Bruce Springsteen (pas vu sur scène depuis septembre dans le New Jersey), on n’a donc pas été décu, bien au contraire. Mais le public danois mérite la palme du public le plus poussif qu’il m’ait été donné de fréquenter en une cinquantaine de concerts depuis 1981 !

Cliquez ici pour visionner des extraits du concert mis en ligne sur le site d’un journal danois.

Ci-dessous la setlist (source Stan Goldstein)

Show began at 8:15 p.m. local time (six hours ahead of New Jersey)

Set list:
1. We Take Care of Our Own
2. Two Hearts
3. Loose Ends (request)
4. Cadillac Ranch (request)
5. Radio Nowhere (request)
6. Trapped (request)
7. Wrecking Ball
8. Death To My Hometown
9. Spirit In The Night
Born to Run Album:
10. Thunder Road
11. Tenth Avenue Freeze-Out
12. Night
13. Backstreets
14. Born To Run
15. She’s The One
16. Meeting Across The River
17. Jungleland
End of Album

18. Pay Me My Money Down (with fans on stage and a conga line)
19. Shackled and Drawn
20. Waitin’ On A Sunny Day
21. Lonesome Day
22. Badlands

Encores:
23. Brilliant Disguise
24. Light Of Day (with some of Land of 1,000 Dances)
25. Born In The U.S.A
26. Glory Days
27. Bobby Jean
28. Dancing in the Dark
29. Twist & Shout.(with Jon Landau, who’s celebrating his birthday, on stage).
30. Raise Your Hand

Show over at: 11:21 p.m

Next show: Thursday at the MHC Messecenter in Herning, Denmark.

About these ads

Une Réponse to “Bruce Springsteen rejoue l’album « Born To Run » à Copenhague”

  1. Bruce Springsteen rejoue l'album « Born T... Says:

    […] Pour son concert au Parken de Copenhague (Danemark) le 14 mai 2013, Bruce Springsteen et le E Street Band ont joué à nouveau Born To Run en intégral. Un moment fort d'un show très intense de 30 tit…  […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: