Steve Jump : la mort d’une figure de la galaxie des fans de Bruce Springsteen

C’est par un tweet (lire ci-dessous) envoyé par son frère Phil que l’on a appris la triste nouvelle en sortant d’un magnifique concert de Kris Kristofferson au Trianon (on y reviendra) : Steve Jump, fondateur de Badlands, est décédé.

Au milieu des années 80, on avait fait la connaissance de Steve à une Convention des disques de collection, où il vendait des 33 tours pirates de Bruce Springsteen. Badlands était le nom de son magasin de disques, créé en 1986 à Cheltenham, dans l’ouest de l’Angleterre. Dans les années 90, Steve et ses amis avaient commencé à organiser des voyages pour les fans. En ces temps lointains où Internet était encore dans les limbes, il n’était pas simple de se procurer des billets pour des concerts à l’étranger. En 2000, l’auteur de ces lignes avait surmonté son peu de goût pour les groupes et s’était inscrit pour un voyage à New York, avec deux concerts mémorables au Madison Square Garden, les 15 et 17 juin, et une visite dans le New Jersey springsteenien. C’est là, sur le boardwalk d’Asbury Park, à deux pas du stand de voyance de Madame Marie, qu’il avait rencontré deux autres fans français, Thierry Saurat et Gilles Caffort. Par la suite, votre serviteur avait participé à d’autres voyages de Badlands, notamment en juillet 2003 pour trois concerts au Giants Stadium et en 2005 pour deux shows à Philadelphie et des concerts Light Of Day, auxquels Bruce Springsteen ne s’était hélas pas joint cette année-là.

Par la suite, les tarifs élevés des formules proposées par Badlands et sa filiale Jump Travels, et les facilités données par le net pour se procurer billets et chambres d’hôtels m’avaient poussé à délaisser ces voyages. Mais, au hasard des concerts, on continuait à croiser avec plaisir Steve Jump, dont la gentillesse, le sens de l’humour très british et le goût pour la bière étaient légendaires.

Grande figure de la galaxie des fans de Bruce Springsteen, Steve Jump avait eu dernièrement le privilège d’être crédité dans les remerciements sur le générique de fin du film Springsteen & I.

Toutes nos condoléances à son frère Phil, à leur famille et à l’équipe de Badlands.

About these ads

6 Réponses to “Steve Jump : la mort d’une figure de la galaxie des fans de Bruce Springsteen”

  1. Buchs Says:

    Je vous remercie beaucoup pour votre réponse qui me fait vraiment très plaisir.
    Avec mon mari on a vu Bruce en concert des 10aines de fois et à chaque fois c’est un immense
    bonheur que de voir le Boss se donner à fond sur scène.
    On était très triste à l’idée que Nils Lofgren nous ait quitté.
    Merci mille fois.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :