Bruce Springsteen, Pete Seeger et la force des chansons

Dans The Power of Song, un passionnant documentaire diffusé sur PBS, la télévision publique américaine, et disponible en DVD  (zone 1), Bruce Springsteen explique tout ce que nous devons à Pete Seeger, pionnier de la folk music.

Pour Bruce Springsteen, Pete Seeger a été le premier (ou l’un des tout premiers avec Woody Guthrie) à comprendre le pouvoir que peuvent avoir les chansons de transformer les mentalités et le monde. D’où le titre de ce doc : The Power of Song.

Mais Bruce Springsteen souligne aussi que l’histoire de Pete Seeger doit nous alerter sur les dangers de la censure et des atteintes à la liberté d’expression. Sous prétexte de ses antécédents communistes, Pete Seeger fut traîné devant la commission des activités antiaméricaines et interdit d’antenne à la radio et à la télé dans les années 50-60. Il nous faut donc rester sans cesse vigilants, même si les formes de censure sont aujourd’hui plus insidieuses, affirme Bruce Springsteen dans cette interview réalisée en 2007, sous la présidence de George Bush Jr.

Pour le reste, ce documentaire (qui mériterait une sortie en DVD zone 2) offre nombre d’images d’archives étonnantes et des interviews de Joan Baez, Bob Dylan ou Tom Paxton. A travers la « carrière » de Pete Seeger, c’est 80 ans d’histoire américaine qui défile sous nos yeux.

Dommage quand même que ce film très consensuel occulte deux épisodes contestables de la longue et riche vie de Pete Seeger. D’abord, le disque pacifiste qu’il sortit au printemps 1941 avec son groupe d’alors, les Almanac Singers, renvoyant dos à dos les démocraties occidentales et les régimes fascistes, en application de la ligne de l’Internationale communiste consécutive au Pacte germano-soviétique (lire les détails ici). Certes, dès Pearl Harbor et l’entrée en guerre des Etats-Unis, Pete Seeger a dénoncé vigoureusement le nazisme dans ses chansons, avant de s’engager dans l’armée. Mais est-ce une raison pour ne pas dire un mot de cet errement ? Et – plus grave – de paraître dans le commentaire dater le début de la Seconde guerre mondiale … à la fin de 1941 ?

Dans un registre plus anecdotique, ce documentaire ne parle pas non plus du fameux épisode du festival de Newport 1965 où, selon une légende jamais vraiment confirmée, Pete Seeger aurait en vain tenter de couper les câbles électriques avec une hache pour empêcher Bob Dylan de jouer du rock avec le Paul Butterfield Blues Band…

Vous pouvez commander ce DVD pour 17,97 euros (port inclus) sur le site Axelmusic (cliquez ici).

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s