Selon Bruce Springsteen, « Darkness on the edge of town » a été influencé par le punk

Dans une interview qui sera diffusée en ce mois de janvier 2010 dans l’émission TV d’Elvis Costello, Spectacle, Bruce Springsteen cite les Buzzcocks, les Clash et… Elvis Costello parmi les artistes l’ayant inspiré pour son album de 1977, Darkness on the edge of town.

Un héritage punk qui illustre le fait que Bruce Springsteen s’est toujours situé à la confluence entre des types de musique très différents, du folk au rock, en passant par le blues, la country, la soul, le jazz… et donc le punk.

Cette révélation n’étonnera pas ceux (dont j’étais) qui, à l’époque, appréciaient à la fois Bruce Springsteen, les Clash et Elvis Costello, sans avoir l’impression de faire le grand écart !

Et vous, considérez-vous Bruce Springsteen comme un héritier du punk ?

Source : Rolling Stone US du 10 décembre 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s