« Darkness on the edge of town », élu meilleur album de Bruce Springsteen

Ainsi en ont décidé les internautes fréquentant ce blog : avec 23 % des votes, Darkness on the edge of town est élu meilleur album de Bruce Springsteen.

Born to run (20 %) et The River (19 %) terminent au coude à coude sur le podium.

The Wild, the Innocent and the Street Shuffle arrive loin derrière en 4e position, avec 8 % des suffrages. Il est talonné par Born in the USA et Nebraska (7 % chacun).

Vient ensuite Magic (4 %), champion des années 2000, puis The Ghost of Tom Joad, The Rising et Working on a dream (3 % chacun).

Devils and Dust, Human Touch (que le coupable se dénonce !) et Tunnel of love recueillent 1 % des votes.

Enfin, Greetings from Asbury Park et Lucky Town n’ont obtenu aucune voix.

Vos commentaires sont les bienvenus !

1 thought on “« Darkness on the edge of town », élu meilleur album de Bruce Springsteen”

  1. Rien d’étonnant à celà, je suis peut-être un peu déçue que The Ghost of Tom Joad soit si loin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s