Eric Rohmer, cinéaste rock

En revoyant le clip (ci-dessous) des Nuits de la pleine lune (1984) chanté par Elli et Jacno (autre grand disparu récent que ce blog n’a pas pris le temps de saluer), on ne peut que constater qu’Eric Rohmer, décédé ce 11 janvier 2010, était (aussi) un cinéaste rock.

Ce metteur en scène exceptionnel savait à merveille marier le classicisme des sujets, récits et dialogues avec le goût de la nouveauté, toujours pour le choix des comédiens, parfois sur le plan technologique (le numérique pour l’Anglaise et le Duc en 2001)… et même musical.

L’occasion aussi de célébrer la mémoire de Pascale Ogier, dont la présence illumine cette vidéo.

1 thought on “Eric Rohmer, cinéaste rock”

  1. La vocation d’un film n’est pas d’apporter au cinéma.
    La vocation d’un film est d’être un beau film.

    J’aimais Rohmer et je me fous du cinéma.

    Et bravo pour la nouvelle vague japonaise si elle a produit des beaux films.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s