Les frères Coen rajeunissent Santana et Creedence Clearwater Revival

Dans A Serious man, le dernier film (excellent au demeurant) des frères Coen, dont l’action se déroule en 1967, le héros est harcelé au téléphone par le Columbia Record Club pour non-paiement des albums Abraxas (Santana) et Cosmo’s Factory (Creedence Clearwater Revival).

Or, ces deux classiques sont sortis l’un et l’autre en… 1970 !

En revanche, le titre Somebody to love de Jefferson Airplane, qui sert de fil conducteur au film, date bien de 1967.

Entre autres qualités, A Serious man montre de quelle façon la vague du rock contestataire des années 60 a bouleversé le petit monde ronronnant de l’Amérique du Middle West, y compris chez les juifs pratiquants !

On pardonnera donc aux frères Coen cette double erreur – ou simple liberté avec la chronologie ?

Share on Twitter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s