Le bel hommage de « Backstreets » à Danny Federici

Le dossier principal du numéro 88 (printemps 2010) de Backstreets est consacré à Danny Federici, le claviériste émérite du E Street Band décédé en 2008.

Un ensemble qui montre la spécificité de la presse écrite par rapport à Internet. On y trouve d’abord les textes prononcés par Bruce Springsteen, Max Weinberg, Jason Federici (l’un des fils de Danny), etc., lors des obsèques de Danny Federici.

Le dossier se poursuit avec des histoires relatives à Danny Federici racontées sur scène par Bruce Springsteen dans les semaines qui ont suivi la mort de ce membre fondateur du E Street Band. De son côté, Robert Santelli retrace l’histoire des Story Tellers, premier groupe dont Danny Federici ait fait partie. Mais la pièce maîtresse de cet ensemble est une série d’interviews de membres du E Street Band (Garry, Max, Roy, Nils, Clarence).

Ce numéro de Backstreets célèbre aussi la mémoire de Madam Marie, du journaliste Tim Russert et du photographe David Gahr, auteur des photos de la pochette de The Wild, the Innocent and the E Street Shuffle.

Mais la tonalité n’est pas seulement nécrologique, puisque les tournées Magic et Working on a Dream sont disséquées en détail, ainsi que les disques sortis pendant cette période.

La presse papier n’a décidément pas dit son dernier mot !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s