« Winter’s Bone » : il voit des films springsteeniens partout !

Vous allez à coup sûr penser que l’auteur de ce blog fait une idée fixe en ramenant tout à Bruce Springsteen, mais, comme Frozen River l’an passé, Winter’s Bone est un film dont le cadre (le Missouri profond), l’ambiance et les personnages (des « gens de peu » en rupture) évoquent irrésistiblement Bruce Springsteen.

Pas, bien sûr, le Bruce Springsteen de Born to Run, mais celui, plus rural et introspectif, de Nebraska ou de Ghost of Tom Joad.

Winter’s Bone (dans les salles depuis le 2 mars 2011), réalisé par la cinéaste Debra Granik, raconte l’histoire d’une toute jeune fille de 17 ans, Ree (formidable Jennifer Lawrence) qui cherche à retrouver son père pour éviter que sa famille (dont elle a la charge) soiit expulsée de sa maison.

Un film très fort, sur fond de trafic de drogue, qui, dans l’esprit des frères Dardenne, ne caricature jamais ses personnages, sans non plus les idéaliser.

Winter’s Bone se distingue aussi par une excellente bande originale country.

Et vous, que pensez-vous de ce film ?

Ci-dessous, la bande-annonce.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s