« Helplessness Blues » : le spleen euphorisant des Fleet Foxes

Helplessness Blues (le blues de l’impuissance), le superbe nouvel album des Fleet Foxes, appartient, aux côtés des Beach Boys, de Syd Barrett ou des Righteous Brothers, à cette famille très particulière du rock où la beauté des mélodies se mêle à la nostalgie, voire au sentiment de désespoir.

Un rock oxymorique que l’on trouve parfois aussi chez Bruce Springsteen, dans des titres comme Girls In Their Summer Clothes ou All That Heaven Will Allow.

Plus grave que le premier album des Fleet Foxes, Helplessness Blues ravira les amateurs d’harmonies vocales du style Crosby, Stills, Nash & Young ou Simon and Garfunkel.

Ci-dessous, la vidéo de Helplessness Blues.

Vos avis sur ce disque sont les bienvenus !

2 thoughts on “« Helplessness Blues » : le spleen euphorisant des Fleet Foxes”

  1. C’est vrai, c’est très « pompé »sur Simon and Garfunkel !!!

    Et moi, perso, j’ai toujours préféré l’original à la copie .Mais bon ça s’écoute…😉

    Alain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s