La magie de Paul Simon au Palais des Congrès de Paris

Still Crazy After All These Years : à l’image du titre de l’une de ses chansons les plus connues, Paul Simon s’est montré plus jeune et plus fou que jamais hier soir 6 juillet 2011 au Palais des Congrès.

Un très beau concert dominé par les tubes solo de Paul Simon des années 70 et 80 (de Kodachrome à Diamonds On The Soles Of Her Shoes en passant par Slip Sliding Away) et de nombreux titres de son excellent dernier album : So Beautiful and So What.

En plus de deux heures, Paul Simon n’a interprété que deux titres de la période Simon & Garfunkel : The Only Living Boy in New York (superbe version) et l’incontournable Sounds of Silence.

Les fans de The Boxer ou Mrs Robinson en ont été pour leurs frais… Ceux des Beatles, quant à eux, ont eu droit à une reprise de Here Comes The Sun.

Un concert magique porté par des musiciens exceptionnels et un Paul Simon qui, sans être une bête de scène, « vole le spectacle » (steals the show) grâce à un professionnalisme, une simplicité, une sincérité et une classe hors du commun.

Ci-dessous, un extrait de You Can Call Me Al, qui a clos en beauté cette soirée.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s