Paul McCartney à Bercy : près de 3 heures de bonheur !

Effet de son régime végétarien ? A chacun de ses passages à Bercy, Paul McCartney semble avoir rajeuni de quelques années.

Hier soir 30 novembre, l’ex-Beatle, 69 ans au compteur, nous a offert un magnifique concert non stop de presque 3 heures.

Avec Bruce Springsteen, Paul McCartney est sans doute le seul musicien rock à dégager sur scène autant d’énergie communicative, d’enthousiasme et de chaleur humaine. Il est heureux d’être sur scène et transmet ce sentiment au public. On lui pardonne vite son heure et demie de retard par rapport à l’horaire annoncé.

Dès le début du concert, et encore à la fin, Macca salue ses « copains » de Paris. Un clin d’oeil à l’émission Salut les Copains qui, il y a bientôt 50 ans, contribua à faire connaître au public français quatre « petits gars de Liverpool ». A maintes reprises, Paul McCartney fait l’effort de s’exprimer dans un (assez bon) français. Un souci qui se traduit aussi par la vente (une première ?) d’une édition en français du programme de la tournée.

Sans ambages, le show joue la carte de la nostalgie, avec une setlist (lire ci-dessous) essentiellement composée de chansons des Beatles et des Wings. Mais Paul McCartney nous gratifie aussi de quelques raretés, comme Come And Get It, titre composé pour le groupe Badfinger, qui en fit un tube mondial en 1969.

Paul McCartney n’oublie pas les hommages à John Lennon (Here Today, Give Peace A Chance) et à George Harrison, avec cette étonnante version de Something à l’ukulélé.

Au terme d’un show sans temps morts, avec un son d’une qualité exceptionnelle pour Bercy, Paul McCartney fait monter sur scène plusieurs fans dont il dédicace les tee-shirts (ou, pour l’un d’entre eux, une pochette vinyle usée du 33 tours de Let It Be). Un rituel qui fait penser aux panneaux de « requests » de la tournée Working On A Dream de Bruce Springsteen. Le concert se termine en beauté avec le medley d’Abbey Road : Golden Slumbers / Carry That Weight / The End. Une belle soirée vraiment…

Setlist:

Hello Goodbye
Junior’s Farm
All My Loving
Jet
Drive My Car
Sing the Changes
The Night before
Let Me Roll It
Paperback Writer
The Long and Winding Road
Come and Get It
1985
Maybe I’m Amazed
San Francisco Bay Blues
I’ve Just Seen a Face
I Will
Blackbird
Here Today
Dance Tonight
Michelle
Mrs Vanderbilt
Eleanor Rigby
Something
Band on the Run
Obladi Oblada
Back in the USSR
I’ve Got a Feeling
A Day in the Life / Give Peace a Chance
Let It Be
Live and Let Die
Hey Jude

The Word / All You Need is Love
Day Tripper
Get Back

Yesterday
Helter Skelter
Golden Slumbers / Carry That Weight / The End

Source: MaccaBlog Media

1 thought on “Paul McCartney à Bercy : près de 3 heures de bonheur !”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s