Rodriguez au Zénith (mais pas au sien)

Avouons-le : le concert de Sixto Rodriguez au Zénith ce 4 juin 2013 nous a laissé une impression mitigée.

Agé de 70 ans, le chanteur de Detroit, oublié pendant 40 ans et « ressuscité » début 2013 grâce à l’excellent documentaire Sugar Man (qui vient de sortir en DVD et Blu-Ray), est apparu bien fatigué. S’il s’en est plutôt bien sorti avec ses propres chansons comme Sugar Man ou I Wonder, ses reprises de La Vie En Rose, C’est Si Bon ou Unchained Melody (belle chanson pourtant des Righteous Brothers) ont été ( à notre humble avis) calamiteuses.

Seules ont échappé à cette Bérésina ses versions de Blue Suede Shoes et, surtout, en rappel, de Like A Rolling Stone. Il est vrai que sa voix de 2013 est beaucoup plus « dylanienne » que celle de 1969-70. Au point qu’on s’est demandé un instant si Rodriguez ne serait pas en réalité Bob Dylan déguisé avec une perruque et un chapeau…

Au cours de ce concert d’à peine plus d’une heure (Leonard Cohen, qui a presque dix ans de plus que Rodriguez, joue trois fois plus longtemps…), au cours duquel ses musiciens (très pros) n’ont pas été présentés, le public nous a paru surjouer l’enthousiasme. Comme si Rodriguez n’était qu’un phénomène de mode…

Alors, on se consolera en revoyant le film et en réécoutant ses deux albums, tout à fait exceptionnels…

Ci-dessous, Can’t Get Away filmé le 3 juin au Zénith.

2 thoughts on “Rodriguez au Zénith (mais pas au sien)”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s