Le beau concert marathon de Bruce Springsteen au Stade Anoeta de San Sebastian

Pour l’auteur de ce blog, le concert de Bruce Springsteen & the E Street au stade Anoeta de San Sebastian (Donostia en basque) le 17 mai 2016 était le premier de la tournée #TheRiverTour2016. Autant le dire, on n’a pas été déçu…
image3
Bruce Springsteen au Stade Anoeta, San Sebastian Donostia, 17 mai 2016 @ D.R.

Pour vous mettre dans l’ambiance, voici le lien avec une vidéo proshot mise en ligne sur le site d’une chaîne de télévision basque : http://www.eitb.eus/es/get/multimedia/screen/id/4080932/tipo/videos/

Voici aussi deux brèves vidéos filmées par une abonnée toulousaine de ce blog qui était assise à côté de moi :

En résumé, un beau concert marathon de 3 h 40 (4 minutes de plus qu’à Barcelone !), avec un Bruce et un E Street Band en grande forme. On a apprécié tout particulièrement les tour premières de Fire (vidéo ci-dessous) et Murder Inc., ainsi que de magnifiques Point Blank et Drive All Night, sans oublier Because The Night avec le prodigieux solo de guitare de Nils Lofgren. Le This Hard Land acoustique et final fut aussi un grand moment, malgré une pénible réverbération de la voix du « Chefe » (le Boss en espagnol).

Car, dans ce show sans temps morts, la qualité sonore n’était hélas pas au rendez-vous, avec Maître Larsen en invité quasi-permanent. On se serait aussi volontiers passé du retour de Waiting On A Sunny Day avec sa séquence Ecole des Fans, même si la jeune chanteuse s’en est plutôt bien sortie (lire ici l’article que lui consacre le Diario Vasco). Quant au public, on était loin de la folie des shows de Barcelone ou Madrid. L’ambiance était plutôt sage, avec les toujours regrettables ruées vers les stands de bière lors des titres lents.

A la sortie, on a vu passer les limousines noires qui reconduisaient Bruce et le groupe vers l’hôtel Maria Cristina, ce qui nous a permis d’entrevoir Steve Van Zandt, Jake Clemons ou Nils Lofgren.

En ce qui concerne la structure du show, on semble s’orienter vers une ou deux séquences The River (une sorte de The River Redux selon la formule de l’ami Fabrice) à l’intérieur de concerts qui pourraient être rebaptisés Bruce Springsteen Live 1975-1985. Car, à San Sebastian/Donostia, aucun titre des deux premiers albums n’a été joué (on aurait bien aimé entendre Spirit In The Night qui avait été répétée l’après-midi), et les chansons postérieures à 1985 se résument à deux (Brilliant Disguise, Waiting).

photo(2)
Bruce Springsteen au Stade Anoeta, San Sebastian Donostia, 17 mai 2016 @ Laurent Samuel

Pour la petite histoire, la rumeur propagée sur Facebook et les forums selon laquelle Jon Landau (le vrai maître du monde…) aurait fait bloquer les réseaux des téléphones portables dans le stade afin d’éviter la diffusion en direct du concert sur Périscope est absurde, l’auteur de ces lignes ayant envoyé et reçu quelques SMS pendant le show. La raison de cette « pénurie » est plus prosaïque : la plupart des spectateurs ont préféré profiter à plein du concert plutôt que de le filmer ou de tweeter la setlist au fur et à mesure !

Pour l’anecdote aussi, signalons un beau gobelet collector vendu au prix imbattable de 2 euros pour les acheteurs de bières, de sodas ou d’eau minérale (et même consigné pour les non collectionneurs !).

photo(3)Signalons enfin que la presse basque (le Diario Vasco notamment) a consacré dès la veille du concert de nombreux sujets de couverture et de copieux dossiers de plusieurs pages sur l’événement.

Bref, un excellent concert qui laisse augurer de superbes shows en juillet à Bercy où l’acoustique devrait a priori être bien meilleure…

Voici la setlist de ce concert, avec quelques vidéos en bonus…

1. Working on the Highway
2. No Surrender
3. My Love Will Not Let You Down
4. The Ties that Bind
5. Sherry Darling
6. Two Hearts
7. Independence Day
8. Hungry Heart
9. Out in the Street
10. Crush on You
11. You Can Look (But you better not touch)
12. FIRE

13. I Wanna Marry You (Here She Comes Intro)
14. The River
15. Point Blank
16. MURDER INCORPORATED
17. Darlington County
18. Ramrod
19. I’m Going Down
20. WAITIN ON A SUNNY DAY
21. Drive All Night
22. The Promised Land
23. Because the Night
24. Brilliant Disguise
25. The Rising
26. Thunder Road
27. Badlands

28. Born In The USA
29. Born to Run
30. Glory Days
31. Dancing In The Dark
32. Tenth Avenue Freeze Out
33. Twist and Shout
34. Bobby Jean
35. This Hard Land

4 thoughts on “Le beau concert marathon de Bruce Springsteen au Stade Anoeta de San Sebastian”

  1. J’étais au 5e rang en tribune (à droite quand on regarde la scène) et je ne peux que confirmer que le son était déplorable. Peut-être la balance était-elle réglée en faveur de la fosse ? Pour le public, le terme « sage » était sans doute exagéré. Ce que je voulais dire, c’est qu’il n’y avait pas la ferveur (par exemple olas multiples avant le début du concert) que j’ai pu connaître lors de tournées précédentes à Madrid et surtout à Barcelone ! Mais rassurez vous, tout cela ne m’a pas empêché de trouver ce concert excellent…

  2. Larsen ? Il y en a eu très peu contrairement à ce que je viens de lire… quant au public sage ? Plaisanterie ou bien mal placé ? J’étais en fosse tout devant c’était la folie, comme à B… même plus peut-être, beaucoup de pancartes et drapeaux, bien plus qu’en 2012… Il semblerait que votre positionnement ait été fatal pour bien apprécier le marathon de générosité

  3. Le monde est petit ! Faisant de temps à autres des commentaires ici, le hasard m’a placée à côté de Laurent dans le stade Anaeto. Je ne pouvais trouver mieux comme voisin de concert ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s