Neil Young a réveillé Bercy avec un concert électrique et écolo

Au concert de Neil Young le 23 juin 2016 au Palais Omnisports de Bercy, il a fallu attendre l’avant-dernier titre, Rockin’ in the Free World, pour que le public des tribunes se lève enfin…

neil-young_admat_20x30_draft6-1

On se perd en conjectures sur les causes de cette apathie : effet de la chaleur qui frappait la capitale ? Influence du nouveau design quelque peu glacial de la salle ? Ou désarroi face à la setlist pour l’essentiel très électrique du Loner ?

Car, après un somptueux début de concert solo acoustique, avec des classiques comme After the Gold Rush au piano ou Heart of Gold, qui ont ravi ceux des spectateurs restés bloqués à la case Harvest (mais les autres aussi !), Neil Young a été rejoint par le groupe Promise Of The Real, dans lequel figurent deux fils de la légende country Willie Nelson. Un groupe efficace qui, sans atteindre les sommets du mythique Crazy Horse, a donné au reste du show une tonalité très rock, avec des revisitations de classiques de Neil Young parfois très éloignées des originaux.

Ce set a hélas souffert de problèmes de son, dont Neil Young, puriste de la qualité sonore et grand pourfendeur du mp3, s’est ému à plusieurs reprises. On avoue n’avoir guère été emballé par la reprise de La Vie En Rose d’Edith Piaf (visiblement un symbole de la France pour les Américains puisque Bruce Springsteen l’avait choisi comme intro de l’un de ses concerts dans cette même salle en 2012 !) par l’un des fils de Willie Nelson, déjà interprétée à Lille et à Marseille.

Mais ce set électrique a aussi été marqué par des moments très forts, comme cette épique version de Mansion On The Hill.

La palme revenant à un Rockin’ in the Free World d’anthologie…

Dès l’entrée de la salle, ce concert avait affiché sa tonalité écolo, avec une succession de stands d’associations comme Greenpeace, Envol Vert ou la Confédération Paysanne. On a découvert à cette occasion que Neil Young a fait la une du magazine britannique Permaculture !

PM85NEWSLETTERDe même, les tee-shirts vendus dans les stands de merchandising étaient garantis bio et sans OGM. Sur scène, Neil Young arborait un tee-shirt Earth (rien à voir avec l’un des premiers groupes de Bruce Springsteen qui portait ce nom, c’est le titre de son nouvel album avec Promise Of The Real sorti ce 24 juin…). Le show a démarré avec des semeurs à tout vent, avant qu’un peu plus tard, des hommes en combinaison ne pulvérisent sur scène un épais nuage symbolisant les ravages de l’agro-chimie, mais en réalité (comme un panneau à l’entrée nous l’avait signalé) non toxique et neutre en CO2 (on respire !).

Neil Young a aussi vanté les charmes des campagnes françaises qu’il venait de traverser en bus, lançant : « En France, vous avez la chance d’avoir une terre propre. Préservez-la ! » Il faudra lui faire part des études montrant l’appauvrissement des sols de notre beau pays et leur contamination par les pesticides…

Mais bon, saluons la constance et la sincérité de son engagement en faveur d’une agriculture paysanne. Pour en revenir à la musique, concluons avec la vidéo du très intense Like An Inca final…

 

Voici la setlist de ce concert d’une durée de 2 h 50 non stop.

Solo acoustic
After the Gold Rush
Heart of Gold
The Needle and the Damage Done
Comes a Time
Mother Earth (Natural Anthem)

With Promise of the Real
Out on the Weekend
Old Man
Human Highway
La vie en rose (Édith Piaf cover) (Piano and vocals Lukas Nelson)
Words (Between the Lines of Age)
Winterlong
If I Could Have Her Tonight
Love to Burn
Mansion on the Hill
Western Hero
Vampire Blues
After the Garden
Country Home
Everybody Knows This Is Nowhere
I’ve Been Waiting for You
Rockin’ in the Free World

Encore
Like an Inca

2 thoughts on “Neil Young a réveillé Bercy avec un concert électrique et écolo”

  1. Neil Young avait quelques jours auparavant donné le même concert (ou presque) au Zenith de Toulouse. Trois heures de plaisir, de surprises, de formidables jeux de guitares, et un son excellent.
    Le public toulousain a vite répondu présent !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s