Bruce Springsteen a électrisé Bercy

Le premier des deux concerts de Bruce Springsteen & the E Street à l’AccorHotels Arena de Bercy le 11 juillet 2016 à Paris s’est singularisé par une panne électrique qui, au beau milieu de Ramrod, a privé le public de son et d’images (celles des écrans) pendant de longues minutes.

affiche-bruce-springsteen-2016

Mais, comme l’a dit Bruce Springsteen à la fin du concert, « rien n’arrête le E Street Band », et le show a pu reprendre, avec un total de 33 titres et une durée « utile » (sans les « arrêts de jeu ») d’environ 3 h 25.

On a compté 14 titres de l’album The River, a priori un record depuis le début de la tournée européenne, et trois tour premières : Reason To Believe (très belle version), l’inattendu Into The Fire et Nebraska.

On retiendra aussi (entre autres temps forts) la magnifique interprétation de Incident On 57th Street en solo acoustique et au piano, qui a ouvert le concert, une version épique (et allongée ?) de Shout, et le superbe Thunder Road final.

A noter encore l’absence de Waiting On A Sunny Day (on n’a pas pleuré…) et de Born In The USA.

En résumé, un superbe concert, avec un son très supérieur à celui du stade Anoeta de San Sebastian (le seul autre show de cette tournée que l’auteur de ce blog avait vu jusqu’ici). Bruce Springsteen a désormais un défi à relever : faire mieux la prochaine fois, à savoir mercredi soir. On y sera bien sûr !

 

Début 19 h 45

1. Incident On 57th Street (Solo Piano)
2. REASON TO BELIEVE

3. Badlands
4. INTO THE FIRE
5. The Ties That Bind
6. Sherry Darling
7. Jackson Cage
8. Two Hearts
9. Independence Day
10. Hungry Heart
11. Out In The Street
12. Crush On You
13. You Can Look (But You Better Not Touch)
14. Death To My Hometown
15. NEBRASKA
16. The River
17. Point Blank
18. Cadillac Ranch
19. I’m A Rocker
20. Darlington County
21. Tougher Than The Rest
22. Drive All Night
23. Because The Night
24. The Rising
25. Land Of Hopes And Dreams

26. Jungleland
27. BTR.
28. Ramrod (panne électrique)
29. Dancing in the Dark
30. 10th Avenue Freeze Out
31. Shout
32. Bobby Jean
33. Thunder Road (solo acoustic)

Fin 23 h 33

2 thoughts on “Bruce Springsteen a électrisé Bercy”

  1. bien sur un concert mémorable, à l’instar de celui de hyde park en 2012 : personne ne coupe le boss !
    quand on sait que en 2012 justement, antoines de caunes était venu sur scène nous prévenir que les plombs risquaient de sauter, on se dit que le nouvel opérateur a investit dans les loges VIP, mais pas dans les fusibles !
    au prix où sont les places, et surtout au prix de la catégorie 1, qui se retouve tout en haut des gradins et des balcons maintenant, on est en droit de demander plus. quand à l accoustique, entre larsen et écho des aigus dans le fond de l’arene, c’est une mauvaise surprise supplémentaire !

    aucun sign request, parce que le boss a voulu faire un mini the river ful album sans doute;
    into the fire dédié à un ami , devenu veuf la veille, mais je n’ai pas réussi à savoir qui; à trouver sur les réseaux sociaux anglophones;
    elliott et gaspard murphy au rendez-vous de born to run, bien sur;

    on attend avec impatience le concert de mercredi pour savoir ce que le boss va garder et va changer dans cette nouvelle configuration

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s