Bruce Springsteen joue l’album « The River » en entier et à Bercy

Pour la première fois depuis le début de leur tournée en Europe, Bruce Springsteen & the E Street Band ont interprété l’intégralité de l’album The River lors de leur concert à Bercy le 13 juillet 2016.

affiche-bruce-springsteen-2016Après une entrée en matière avec le rarissime Iceman (outtake figurant dans la compilation Tracks) et Lucky Town (que l’auteur de ce blog a hélas ratés à cause d’un mic-mac dans l’impression des billets), Bruce Springteen a annoncé : « The lights are on and we’re going to play the River album in full ».

L’occasion d’apprécier en « vrai » la richesse et la diversité de ce double album. Parmi les nombreux moments forts, on citera le long crowdsurfing sur Hungry Heart et la demande en mariage sur I Wanna Marry You. Cela nous a permis aussi d’apprécier des titres jamais ou rarement joués en Europe, comme Fade Away, Stolen Car ou Wreck On The Highway.

Après ce « full River show », Bruce Springsteen enchaîne classiquement sur Badlands et Promised Land, avant de nous offrir (autre surprise de la soirée) une très belle version « full band » de Growin’ Up. Shunté lundi soir en raison de la panne électrique, Born In The USA est de retour sur la setlist. Sur Tenth Avenue Freeze Out, nous avons droit au toujours émouvant hommage visuel à Clarence Clemons et Danny Federici, dont cette satanée panne, toujours elle, nous avait privés lundi.

Pendant Dancing In the Dark, pas moins de cinq personnes montent en scène, dont un jeune homme qui avait demandé via un panneau de danser avec Soozie Tyrell ! Au fil des concerts, Shout se bonifie et se rallonge (?), suscitant l’enthousiasme du public (alors que l’original des Isley Brothers et la reprise de Lulu, gros succès outre-Manche dans les sixties, ne nous avaient jamais emballés…). Le concert se termine, comme lundi, par un très beau Thunder Road solo acoustique (on espérait Follow That Dream, mais bon…).

En résumé, un concert très différent et complémentaire du précédent, un peu plus court (3 h 26 si notre compte est bon), sans Waiting On A Sunny Day pour la deuxième fois consécutive (et on ne s’en plaindra pas…) et sans Patti Scialfa…

La suite samedi à Rome, pour ceux qui auront la chance d’en être…

Ce show a été diffusé en direct et en intégral sur Périscope, avec (selon les premiers échos) une excellente qualité.

 

Début 19 h 40
01. ICEMAN

02. Lucky Town
03. The Ties That Bind
04. Sherry Darling
05. Jackson Cage
06. Two Hearts
07. Independence Day
08. Hungry Heart
09. Out In The Street
10. Crush On You
11. You Can Look (But You Better Not Touch)
12. I Wanna Marry You
13. The River
14. Point Blank
15. Cadillac Ranch
16. I’m A Rocker
17. Fade Away
18. Stolen Car
19. Ramrod
20. The Price You Pay
21. Drive All Night
22. Wreck On The Highway
23. Badlands
24. Promised Land
25. Growin’ Up
26. Because The Night
27. The Rising
28. BIUSA
29. Born To Run
30. Dancing In The Dark
31. Tenth Ave.
32. Shout`

33. Thunder Road (solo)

Fin 23 h 06

1 thought on “Bruce Springsteen joue l’album « The River » en entier et à Bercy”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s