Bruce Springsteen à Broadway : les fans européens désavantagés par Ticketmaster

Recalé en « standby » lors de la première mise en vente des tickets pour les concerts de Bruce Springsteen à Broadway, l’auteur de ce blog réussi à trouver des billets (au tarif raisonnable de 75 dollars) à la faveur de la session de rattrapage de ce 7 septembre 2017. Mais cela ne l’empêche pas de rester dubitatif sur le système mis en place par Ticketmaster.

Dès le jour de la première mise en vente, le site Greasy Lake avait sonné la charge contre Ticketmaster.

De fait, il a suffi de quelques minutes pour que de nombreux billets se retrouvent proposés à des prix extravagants (plusieurs milliers de dollars) sur des sites de revente comme Stubhub. Ce que Ticketmaster a reconnu, tout en tentant de relativiser le phénomène.

Pour éviter une telle dérive, serait-il si compliqué de vendre des billets nominatifs, comme pour les billets d’avion, avec une assurance annulation pour ceux qui auraient un empêchement, une remise en vente des places annulées et un contrôle d’identité à l’entrée de la salle ?

Il faut aussi dénoncer le fait que les « lucky ones » ayant obtenu des tickets au 1er tirage aient été autorisés à participer à nouveau au 2e tirage, réduisant ainsi les chances des autres d’en obtenir.

Pour le reste, le système VerifiedFan mis en place, basé sur un algorithme qui prend en compte les achats passés sur Ticketmaster, pénalise les fans des pays européens, dont la France, où cette entreprise n’est pas implantée, ainsi, comme le note Chris Jordan dans l’Asbury Park Press, que ceux de la région de Philadelphie, « desservis » par d’autres services de mise en ligne. Ajoutez à cela le fait que les achats effectués sur les sites Ticketmaster européens semblent avoir été ignorés par l’algorithme, et les difficultés liées à l’envoi des SMS vers l’Europe (dans mon cas, cela a marché sans problème), et vous avez tous les ingrédients pour une frustration maximale chez les fans européens.

Mais, au-delà de ces failles, cette frustration n’est-elle pas inhérente à tout système de loterie (même corrigé par la magie imparfaite de l’informatique) dans lequel, par définition, tout le monde ne gagne pas ? C’est pourquoi la dénonciation par Steve Milton de Greasy Lake du « silence assourdissant » de Bruce Springsteen sur cette affaire me semble injuste et excessive, tout comme ses imprécations contre « les tickets à 850 dollars » (en oubliant ceux à 75 dollars !) et les profits extravagants que le Boss tirerait de cette « résidence » à Broadway.

N’empêche, ce quasi monopole de Ticketmaster, entreprise aux pratiques opaques, sur les ventes de billets outre-Atlantique est peu en phase avec les valeurs de partage que Bruce Springsteen défend, et le Boss pourrait envisager des solutions alternatives…

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous réussi à avoir des billets ? Vos témoignages et avis sont les bienvenus !

Publicité

7 réflexions sur « Bruce Springsteen à Broadway : les fans européens désavantagés par Ticketmaster »

  1. très déçue aussi surtout que c’est au moment de finaliser que le site m’a répondu sold out!et impossible de se reconnecter ensuite

  2. salut à tous, je suis fan du Boss aussi, mais pas les moyens de me payer ce délire. Mais si vous chercher des boot’s ou des dvd’s du Boss, contacter moi, je les partagerai avec plaisir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :